lundi 10 juillet 2017

Voyage au pays des grands brochets

Nous sommes partis en voyage de pêche avec quatre personnes plus deux guides dont moi-même en Laponie Suédoise, pour trouver les fameux grands poissons de cette région sauvage. Bien évidement pour avoir une telle densité il n'est pas question de ''flinguer'' ces magnifiques poissons sauvages ni même de les pêcher avec des techniques cruel datant du moyen-âge. Nous avons capturés ces brochets à la mouche uniquement à part un seul poisson pris au leurre muni d'hameçon simple.

Le temps n'a pas été de la partie pendant 5 jours rendant les conditions de pêche sur le lac très difficiles. Cependant les poissons se trouvaient dans le bordures et dans une eau translucide, les attaques fulgurantes du brochet nous ont procurées de formidables sensations.


Des territoires immenses, sans aucun doute les derniers grands espaces sauvages Européens.



Une équipe de choc et des pêcheurs très courageux malgré une météo très mauvaises.



Le temps c'est couvert brutalement. Le lac faisant 70 km de long et au plus profond 250 m, est une véritable mer intérieur. Nous avons décider de rentrer car les lancer sont devenus difficiles voir impossible.


Nous nous sommes arrêtés déjeuner sur une île et j'ai trouvé un magnifique bois d’Élan (moose en Suédois), que j'ai d'ailleurs ramené à Belle Isle En Terre comme souvenir.


Un petit pépère


 80 CM


95 CM



Si nos grands brochets étaient remis à l'eau et protégés en France, nous n'aurions pas besoin d'aller à l'étranger. En Suède la pêche au vif est interdite. L’interdire chez nous est inenvisageable, car un beau brochet est un brochet mort les trois quarts de temps, Quel dommage car un grand poisson posséde une mémoire génétique très forte et va les transmettre à sa progéniture, un poisson tué ne transmet plus rien du tout. Tuer les grands brochets est soit de l'ignorance soit de la bêtise......



Des espaces sauvages immenses, en 3 jours de pêche sur le lac, pas une fois nous avons aperçu ni même croisé un pêcheur ou un bateau.


120 CM


100 CM


Des poissons sauvages véloces surtout dans une rivière entre deux lacs. Ici les truites les ombres et les brochets vivent ensembles sans soucis......


115 CM


 90 CM



Des poissons avec une robe magnifique.


Un doublé bien sympatrique.


Le lodge est équipé de repose cannes bien pratique.


A plusieurs reprises nous avons croisés un ou plusieurs rennes en train de traverser le lac d’île en île, nous avons également pu admirer plusieurs fois un Élan nager également d'île en île.


Pas question de se blesser ni de prendre de risque, il faut une heure pour rentrer et le prochain village est à 100 km. Le gant est obligatoire pour extraire la mouche du poisson.



90 CM




Des cannes bien pliées.

Et les autres jours, la pêche de l'ombre....


Nous avons capturés tous nos ombres sans exception en mouche séche, le plus petit poison faisait 30 cm, Presque à chaque fois, chaque ombre mesurait entre 40 et 50 cm ..... de quoi faire plaisir aux spécialistes de ce poisson.


Des ombres superbes, très sombres et très combatifs. 


J'ai pu observer des sedges de 4 cm de long ....


Parfois des  kilomètres de pistes pour atteindre les spots de pêche.




De voir ces rennes sur le bord de la route est tout simplement somptueux.


De trés gros ombres ont été capturés durant le séjour.



 De magnifiques rivières très puissantes parfois dangereuses, en tout cas souvent difficiles d’accès.















Pour les pêcheurs intéressés par un séjour en Laponie, je prépare un autre voyage en 2018. Il me reste deux places.


Et pour ceux qui n'ont pas d'humour (les pauvres!!!) nous n'avons pas vu de monstres ni croisé de dragons d'aucune sorte en Laponie.